Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Mon élevage

Liste des éspèces que j'élève actuellement et leur disponibilité :

 

Blattes :

Archimandrita tessellata (17 individus)
Blaberus atropos (100 individus)

Blaberus craniifer « Black Wings » (40 individus)

Blaptica dubia (30 individus + 86 jeunes)

Blatta lateralis (80 individus + 3 oothèques)
Eublaberus distanti (100 individus + 15 jeunes)

Gromphadorhina portentosa (7 individus)

Lucihormetica subcincta (40 individus)

Autres :

Tenebrio molitor (500 individus + 200 adultes)

Zophoba morio (200 individus + 10 nymphes)

Pachnoda marginata (8 larves, 2 nymphes)

1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 22:53

Classification :

Phylum : Arthropodes.
Classe : Insectes.
Ordre : Dictyoptères.
Famille : Mantidae.

Nom scientifique : Mantis religiosa.  

 

Description :

Les mantes religieuses sont de gros insectes allongés dont la teinte varie de vert pâle à brun grisâtre. On les reconnaît facilement à leurs pattes antérieures caractéristiques, adaptées pour capturer les proies, et à leur long prothorax. Ces pattes sont dites pattes ravisseuses et sont de parfait piège à insecte. Elles s'en servent très rarement pour marcher contrairement aux 4 autres pattes qui ont pour seul fonction le déplacement de la mante.

La tête est très mobile et est de forme triangulaire et porte deux yeux composés et trois ocelles qui permettent aux mantes de détecter leurs proies assez facilement.

La différence morphologique est uniquement visible sur la taille de l'insecte, la femelle est plus grande et possède un abdomen plus gros, le mâle est donc plus petit et peut voler, contrairement à la femelle.

 

Alimentation :

Les mantes sont carnivores, elles se nourrissent de plusieurs types d’insectes qui est possible d'élever pour certains. Elles chassent des proies plus petite qu'elle même mais peut également s'attaquer à des proies plus grosses. On compte par exemple les grillons, sauterelles, criquets, coléoptères, punaises, papillons, mouches, abeilles, guêpes, araignées, cloportes, etc...

Les jeunes mantes se nourrissent de micro-grillons, drosophile, pucerons, etc...

 

Terrarium :

Il faut placer les mantes individuellement dans une boite adaptée à leur taille, un faunabox classique convient parfaitement à une mante car celle ci ne bouge pas très souvent et reste le plus claire de leur temps immobile. Dans ce faunabox, on installera un branche qui sert de support pour la ponte de l'oothèque.

Il faut avoir une température de 22 à 25°C pour un développement optimal de la mante. De même, avant la ponte, il faut nourrir la mante plus souvent, elle grossit et il faut lui apporter plus souvent de l'eau, vaporisez les parois avec un brumisateur une fois tous les 5 jours. La mante doit être nourrie tous les deux à trois jours, il faut leur donner des insectes plus petit que la mante, les grillons, vers de farine et blattes conviennent parfaitement.

Les oothèques contiennent plusieurs dizaines d'œufs, donnant naissance entre 10 et 100 petites mantes.

 

 

Les jeunes sont nombreux et il faut les nourrir abondamment en ajoutant des petites proies comme les micro-grillons, les drosophiles ou des pucerons pour qu'ils puissent se nourrir sans s'attaquer à leur semblables. Il faut ensuite isoler les jeunes au stade L3, c'est-à-dire après la 2eme ou 3eme mue. Il faut alors les placer dans des boites avec une brindilles de grande taille (3 fois la longueur de la jeune mante) qui leur serviront de support pour la mue et un support de chasse.

 

Les femelles peuvent être fécondées 2 à 3 semaines après la dernière mue, l'accouplement peut durer quelques heures à une journée, il faut fournir des proies à la femelle afin qu'elle puisse s'alimenter pendant cette période. Il faut surveiller l'accouplement et retirer le mâle lorsque le couple se sépare pour pouvoir accoupler d'autres femelles.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires