Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Mon élevage

Liste des éspèces que j'élève actuellement et leur disponibilité :

 

Blattes :

Archimandrita tessellata (17 individus)
Blaberus atropos (100 individus)

Blaberus craniifer « Black Wings » (40 individus)

Blaptica dubia (30 individus + 86 jeunes)

Blatta lateralis (80 individus + 3 oothèques)
Eublaberus distanti (100 individus + 15 jeunes)

Gromphadorhina portentosa (7 individus)

Lucihormetica subcincta (40 individus)

Autres :

Tenebrio molitor (500 individus + 200 adultes)

Zophoba morio (200 individus + 10 nymphes)

Pachnoda marginata (8 larves, 2 nymphes)

6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 20:04

 Classification :

Phylum : Arthropodes.
Classe : Insectes.
Ordre : Coléoptères.
Famille : Scarabaeidae.
Nom scientifique : Oryctes nasicornis.

 

Alimentation :

- Les larves se nourrissent de feuilles de chêne broyé (Voir Elevage de Dynastes)

- Les adultes se nourrissent peu (ou pas du tout), on peut leur donné de la banane ou d’autres fruits tels que les pommes ou les poires.

 

Origine :

- Oryctes nasicornis est la seule des 3 espèces paléarctiques du type Oryctes qui vit en Europe occidentale, à l'exclusion des îles britanniques. Il est répandu dans tout le bassin méditerranéen jusqu'au Pakistan.

 

Description :

Il est de couleur brun rougeâtre ou châtain plus ou moins foncé, d'aspect vernissé.

Sa longueur de 20 à 40 mm en fait l'un des plus gros coléoptères qui se rencontrent en France. Le dimorphisme sexuel est accusé. La tête du mâle est surmontée d'une longue corne recourbée en arrière, d'où son nom vernaculaire de rhinocéros (rhino, nez; ceros, corne). La femelle est dépourvue de corne.

  

Développement :

- La larve est arquée comme celle du hanneton (ver blanc). Elle se développe dans les matières végétales en décomposition, se nourrit du bois (saproxylophage), de débris ligneux généralement non résineux (sauf peut-être dans le Sud-Ouest de la France). Elle vit entre la terre et du bois en putréfaction, dans les parties pourrissantes de vieux arbres, dans le terreau, les tas de compost et de feuilles mortes, les rebus des tanneries et des scieries.

 

- Arrivée à maturité elle atteint 60 mm, jusqu'à 100 mm selon certains auteurs. La durée de son développement est de 2 à 3 ou 4 ans. La taille de l'adulte peut être influencée par la qualité et l'abondance de la nourriture. L'hyménoptère Scolia flavifrons est un parasite de la larve.

 

- L'adulte apparaît dès fin mars, avril ou mai, et vit plusieurs mois jusqu'en automne. On le rencontre surtout durant les mois de juin et juillet. Il est peu actif, vole au crépuscule et à la nuit, attiré par les lumières. Eprouvant bien des difficultés à se rétablir lorsqu'il tombe à terre sur le dos, il peut être guetté sous les lampadaires par les fourmis. Il a pour prédateurs les rapaces nocturnes.

 

Distribution et variation :

En France 4 sous-espèces ont pu être distinguées :

 

- Oryctes nasicornis nasicornis (Linnaeus, 1746) occuperait la partie occidentale et septentrionale de l'Europe : la Hollande, la Belgique, le Luxembourg, la France du Nord jusqu'au bassin de la Seine, et l'Allemagne.

- Oryctes nasicornis laevigatus (Heer, 1841) coloniserait le Centre et le Sud de la France, atteignant les Pyrénées, le Sud de la Suisse, la plus large part de l'Italie (et selon certains la Corse et la Sardaigne).

- Oryctes nasicornis grypus (Illiger, 1803), se caractérisant par sa plus grande taille et la disparition de la ponctuation des élytres, se rencontrerait en Gascogne, dans le Languedoc et le Roussillon, la péninsule ibérique, la Calabre, la Sicile (et selon d'autres la Corse et la Sardaigne) ainsi que dans les pays du Maghreb (au Maroc et en Algérie, depuis la zone côtière jusqu'à plus de 1000 mètres d'altitude dans l'intérieur).

- Oryctes nasicornis mariei (Bourgin, 1949) serait limité  au littoral des Landes, dans le Sud-Ouest de la France.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

gaby 10/08/2015 19:18

Ou puis je me procuré l'espece ?