Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Mon élevage

Liste des éspèces que j'élève actuellement et leur disponibilité :

 

Blattes :

Archimandrita tessellata (17 individus)
Blaberus atropos (100 individus)

Blaberus craniifer « Black Wings » (40 individus)

Blaptica dubia (30 individus + 86 jeunes)

Blatta lateralis (80 individus + 3 oothèques)
Eublaberus distanti (100 individus + 15 jeunes)

Gromphadorhina portentosa (7 individus)

Lucihormetica subcincta (40 individus)

Autres :

Tenebrio molitor (500 individus + 200 adultes)

Zophoba morio (200 individus + 10 nymphes)

Pachnoda marginata (8 larves, 2 nymphes)

31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 17:49

Le sphinx à tête de mort :
Incubation des oeufs : 7 jours. 

Développement de la chenille : 1 mois.

Incubation de la chrysalide : 1 à 2 mois.

Durée de vie de l'adulte : 3 semaines.


Classification :

Phylum : Arthropodes.
Classe : Insectes.
Ordre : Lépidoptères.
Famille : Sphingidés.
Nom scientifique : Acherontia atropos.

 

Origine :  

Il est originaire d'Europe, du Moyen orient et d'Afrique, c'est un papillon migrateur que l'on peut retrouver jusqu'en grande bretagne si les conditions sont favorable

 

Description :

Les oeufs sont de couleur vert, vert-pâle et jaunisse avec une ligne de couleur brune lorsqu'ils sont fécondés, en fait, les chenilles se développent assez rapidement à l'intérieur de l'oeuf et nous pouvons voir par transparence cette chenille qui donne une ligne brune sur l'oeuf. Les oeufs non fécondé restent donc jaunâtre.

Les chenilles sont solitaire et peuvent être cannibale si elles vivent trop proche les une des autres, elles effectuent 5 mues. Et au stade L5, les chenilles peuvent être de deux colorations différentes, soit vert-jaune, soit brune. A noter que ces chenilles s'agrippent sur leur plantes hôte, il faut donc faire très attention lors des manipulations pour éviter de les blesser.

La chrysalide se fait 8 jours après l'entrée en terre de la chenille, il est donc possible de les récupérer après 8 jours dans le substrat, ces chrysalides sont très grande, d'environ 6 cm de long et on peut déterminer le sexe de l'insecte.

Les chrysalides ne supportent pas le froid et il est possible de voir l'imago par transparence peu avant l'éclosion de la chrysalide.

Les imagos possèdent deux longues épines pointues sur leur pâte qui leur servent de piller les ruches. Ils émettent également un son lorsqu'ils sont dérangés.

 

 

Terrarium :
Les œufs sont fragile et doivent être placer dans un incubateur avec du papier essuie-tout. Pour les décoller de leur support, il faut utiliser un pinceau, si les œufs restent collés, humidifiez ceux-ci.

A la naissance, les larves de L1 peuvent se dessécher et mourir assez rapidement, pour éviter ce problème, il faut placer les œufs sur du papier essuie-tout humide jusqu'à ce qu'elles trouvent leur plante hôte présente dans cette boite. Les larves L1 et L2 ne doivent pas être trop nombreuse dans la même boite, et un terrarium de 30x30x30 est suffisant pour y placer 30 à 40 chenilles L1 et L2. Veillez à ce que la nourriture soit toujours fraiche et abondante.

Une pulvérisation des chenilles tous les 4 jours est suffisant, l'hygrométrie ne doit pas être élevé.

Au fond du terrarium, il faut 20 à 25 cm de tourbe ou de feuilles morte broyées afin que les chenilles L5 puissent se nymphoser et former leur cocon. Veillez toujours à ce que les chenilles ont bien de la place pour faire leur cocon sinon il risque d'y avoir beaucoup de perte lors de la nymphose. Il est possible de récupérer les chenilles qui ne bougent plus (signe d'une nymphose imminente) quelque jour auparavant pour les placer dans des boites individuelles. Dans ce cas, les chenilles entrerons en terre et formerons leur cocon sans risque.

Les chrysalides sont posées sur le substrat du terrarium à température ambiante, et non loin d'une branche pour aider les imagos à grimper en haut du terrarium et ainsi pouvoir sécher leurs ailes 

 


Nourriture :
Plantes-hôtes d’origine :  Nerium sp. (Laurier rose), Ehretia sp., Cannabis sp., Philadelphus sp. (Seringats), Atropa belladona (belladone), Datura sp. (Stramoine…), Lycium barabarum (liciet), Nicotinia glauca (tabac), Solanum dulcamara (douce-amère), Solanum tuberosum (pomme de terre), Withania sp.

Plantes-hôtes de substitution : Erigeron sp. (Vergerettes), Tecomaria sp., Lonicera sp. (Chèvrefeuilles), Ipomoea sp. (Patate douce, liserons), Cornus sp. (Cornouillers), Vicia sp. (Vesces), Juglans sp. (Noyers), Salvia sp. (Sauges), Teucrium fruticans (germandrée arbustive), Buddleia sp. (Arbres à papillons), Gossypium sp. (Cotonniers), Hoslundia sp., Fraxinus sp. (Frênes), Jasminium dichotonium, Ligustrum sp. (Troènes), Olea europaea (olivier), Schrebera alata, Syringa sp. (Lilas), Sesarum sp., Fragaria sp. (Fraisier),  Malus sp. (Pommiers),  Prunus sp. (Pruniers et cerisiers),  Pyrus sp. (Poiriers),  peregrina (fausse-garance), Salix sp. (Saules), Philadelphus sp. (Seringats),  Verbascum sp. (Molènes ou bouillons-blancs), Urtica sp. (Orties), Clerodendrum sp. (clérodendrons), Duranta sp.,  Lantana camara, Lippia citriodora (verveine citronnelle), Stachytarpheta indica, Zygophyllum sp
La pomme de terre (Solanum tuberosum) est la principale plante hôte d’origine.

Elevage :

Les imagos doivent être nourris à la main grâce à une solution de miel dilué dans de l'eau, moitié miel, moitié eau. Il faut alors attraper l'imago et dérouler sa trompe grâce à un objet pointu tel qu'un cure-dent et placer la trompe de l'imago dans la solution. Ils peuvent rester plusieurs jours sans manger, mais évitez de dépasser plus de 3 jours.

L'accouplement est bref, une à deux heures tout au plus. Il est préférable d'isoler les couples pour avoir de meilleurs résultats.

L'élevage peut se faire à 20°C mais les conditions optimale sont de 25 à 28°C, cette température facilite les accouplements spontannés.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

punaise de lit 08/03/2015 12:14

Merci pour cet article très complet :)

cordialement,
le webmaster de http://www.punaises-de-lit.info